Responsabilité du prestataire de services d’investissement

Banque
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le seul manquement à l’obligation d’évaluer la situation financière du client, son expérience en matière d’investissement et ses objectifs ne peut, en lui-même, causer un préjudice et donc engager la responsabilité civile du prestataire de services d’investissements.

Une fille et sa mère ont conclu avec une banque un contrat de gestion de profil "dynamique" du portefeuille des titres dont elles étaient respectivement nue-propriétaire et usufruitière. Après le décès de sa mère, et reprochant à banque divers manquements à ses obligations, la nue-propriétaire l’a assignée en responsabilité. La cour d’appel de Paris a déclaré irrecevable comme prescrite son action sur le fondement de l’obligation d’évaluation lors de la signature du mandat de gestion. La Cour de cassation, le 3 mai 2018, (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne