Norton Rose Fulbright intervient dans le deal du parc éolien Dogger Bank

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Norton Rose Fulbright accompagne les prêteurs sur le financement du plus grand parc éolien offshore au monde.

Norton Rose Fulbright, cabinet d’avocats d’affaires international, a conseillé un consortium de prêteurs lors de la clôture financière des deux premières phases du parc éolien offshore Dogger Bank (Dogger Bank A et Dogger Bank B). Une fois finalisée en 2026, Dogger Bank sera le plus grand parc éolien offshore du monde.

Dogger Bank est une coentreprise entre Equinor et SSE située en mer du Nord, à plus de 130 km de la côte britannique du Yorkshire. Une fois les trois phases terminées, elle aura une production projetée de 18 TWh et pourrait alimenter l'équivalent de 6 millions de foyers britanniques par an, soit 5% de la demande d'électricité au Royaume-Uni.

SSE Renewables est l'opérateur principal pour le développement et la construction du projet, tandis qu'Equinor sera l'opérateur principal pour la durée de la phase d'exploitation du parc éolien. Le projet sera le premier parc éolien connecté au courant continu haute tension (CCHT) au Royaume-Uni en raison de sa distance avec la côte.

Une équipe internationale de Norton Rose Fulbright basée à Londres, à Paris et au hub de Newcastle a conseillé un consortium de 29 banques et trois agences de crédit à l'exportation dans le cadre de l'augmentation de la dette d'environ 5,5 milliards de livres sterling, y compris des facilités auxiliaires pour Dogger Bank A et Dogger Bank B.

Rob Marsh, associé co-responsable de la pratique des énergies renouvelables du cabinet, a dirigé l'équipe. Il commente:

« Parvenir à la clôture financière d'un projet aussi important que Dogger Bank est une véritable réussite dans les circonstances actuelles. Ce projet, à plusieurs égards, marque une forme de tournant pour le secteur et nous prévoyons une augmentation exponentielle de la capacité éolienne offshore au cours de la décennie, en particulier avec le soutien politique accru du Royaume-Uni, de l'UE et d’ailleurs. Nous sommes fiers de participer à cette transaction historique. »

L’équipe spécialisée en droit bancaire et financement à Paris a conseillé les parties sur l’aspect financement à l’export du projet, et plus particulièrement les banques et les agences de crédit export sur la partie de la dette bénéficiant de la couverture de Bpifrance Assurance Export. Elle était dirigée par Christine Ezcutari, associée, assistée d’Alexandre Roth, counsel, et de Paolo Pinna, collaborateur senior.

L’équipe à Londres était composée des associés Rob March, Andrew Hedges, et Matthew Hardwick, assistés de Ben Carrozzi, Chris Aird, Melusi Dlamini et Charles Winch sur les aspects Énergie, Projets et Infrastructures.

Dan Wagerfield, Caroline May et Sarah Fitzpatrick, asociés, assistés de Lucy Bruce Jones, counsel, et George Sismey-Durrant, sont intervenus en matière d'immobilier, d'environnement et de planification.

Davide Barzilai et Daniel Franks, associés, assistés de Richard Blackburn, counsel, ont conseillé sur les aspects bancaires.

Matt Hodkin, associé, et Will Scott, ont fourni des conseils fiscaux.

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.