UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le fait qu’un patient ait des connaissances médicales ne dispense pas le praticien de satisfaire à son obligation d'information

Obligations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le fait qu'un patient ait des connaissances médicales ne dispense pas le praticien de remplir son obligation d'information mais est seulement susceptible d'influer sur la nature et les modalités de cette information. Si un acte médical a une visée esthétique, cette obligation est renforcée et doit porter sur les risques et inconvénients de toute nature pouvant en résulter.

Mme D. a saisi la chambre disciplinaire de première instance d'Aquitaine de l'ordre des médecins d’une plainte contre Mme A., à laquelle s'est associé le conseil départemental de Gironde. Par une décision, ladite chambre a infligé à Mme A. la sanction d'interdiction d'exercer la médecine pendant trois mois, dont un avec sursis. Mme A. a contesté cette décision. Par une décision du 3 avril 2015, la chambre disciplinaire nationale de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne