UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La déclaration de créance n’entre pas dans le champ de l’article 5 du code de procédure pénale

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cour de cassation précise que la déclaration de créance ne peut pas entraîner l’exception d’irrecevabilité d’une action devant une juridiction répressive sur le fondement de l’article 5 du code de procédure pénale.

Un contrat de crédit-bail a été conclu entre deux sociétés. Une liquidation judiciaire a ensuite été ouverte à l’encontre du débiteur. Le créancier a déclaré régulièrement sa créance dans la procédure collective avant d’engager une procédure pour abus de confiance devant le tribunal correctionnel. Le 25 janvier 2018, la cour d’appel d’Agen a rejeté l’exception d’irrecevabilité de l’article 5 du code de procédure pénale (CPP) soulevée par le prévenu. Selon cet article, "la partie qui a exercé son action devant la juridiction civile compétente ne peut la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne