Affaire Benalla : les enregistrements de Mediapart sont valides

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cour de cassation refuse d'invalider les enregistrements sonores de la rencontre entre Alexandre Benalla et Vincent Crase en violation de leur contrôle judiciaire : le versement au dossier d’éléments de preuve ne saurait être déclaré irrégulier au seul motif que les conditions de leur recueil sont restées incertaines.

Le 1er mai 2018, une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montraient, lors d’un rassemblement, un homme recevant des coups de la part d’un autre, porteur d’un casque siglé CRS, dont le journal Le Monde a indiqué qu’il s’agissait d’Alexandre Benalla, adjoint au chef de cabinet du président de la République. Ce dernier a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire avec, notamment, l’interdiction d’entrer en relation avec les quatre autres mis en (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.