Franklin : arrivée de Sandra Strittmatter en qualité d’associée

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Franklin crée une pratique dédiée à la propriété intellectuelle animée par Sandra Strittmatter, qui rejoint le cabinet en qualité d’associée. Elle est accompagnée par Erwan Prely, collaborateur.

Inscrite au barreau de Paris depuis près de 20 ans, Sandra Strittmatter intervient dans tous les domaines du droit de la propriété intellectuelle (entre autres en marques, dessins et modèles, droits d’auteur, brevets, obtentions végétales, noms de domaine), en concurrence déloyale et parasitaire et en droit de la publicité et de la personnalité (droit à la vie privée, droit à l’image).

Forte d’une formation franco-allemande et d’une culture internationale, Sandra Strittmatter accompagne en conseil comme en contentieux des grands groupes industriels français et étrangers, notamment allemands, principalement dans l’industrie de l’agroalimentaire (en particulier les vins et spiritueux), des hautes technologies et de la mode.

Elle a exercé au sein de cabinets de premier plan et a également occupé le poste de senior counsel en propriété intellectuelle au sein du groupe Pernod Ricard, ce qui lui a permis de développer son expertise de la Loi Evin.

Particulièrement engagée auprès des institutions du monde de la propriété intellectuelle, elle a entre autres été Trésorière de l’APRAM et membre de son Conseil d’administration. Elle est également membre de l’INTA, du Groupe français de l’AIPPI et du GRUR (Association allemande pour la protection de la propriété intellectuelle).

Sandra Strittmatter explique : « Ma double expérience en qualité d’avocat et de juriste d’entreprise, me permettant d’appréhender au mieux les différents enjeux auxquels nos clients sont confrontés, est en adéquation avec la vision stratégique du cabinet Franklin dans l’accompagnement de ses clients. Le développement récent de nouvelles pratiques y présente une configuration idéale pour développer de fortes synergies avec la propriété intellectuelle. Mon intervention auprès d’une clientèle étrangère, notamment germanophone, permet également de contribuer aux moyens déjà développés par le cabinet Franklin pour soutenir son rayonnement international ».

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.